Beaucoup rêvent de se lancer dans le trading ou devenir trader à partir de rien, mais ne font que rêver de le faire, sans jamais vraiment oser sauter le pas. À la différence de ces gens, j’ai décidé de prendre les devants et de me lancer dans cette aventure, et cela m’a plutôt réussi.

Apprendre le trading toute seule

On parle souvent du fait qu’il est maintenant possible d’apprendre plein de choses depuis chez soi, grâce à internet, mais ce n’est pas si facile. En premier lieu, il faut de la discipline, de l’organisation mais aussi de l’intégrité. Comme tout le monde n’a pas nécessairement l’ensemble de ces qualités de manière innée, il a fallu que j’utilise certaines astuces. Je me suis imposé de consacrer une heure par jour en soirée pour en apprendre autant que possible sur le trading.

Je m’infligeais des sanctions pour les soirs où je ne le faisais pas, et je devais mettre un euro dans un bocal, puis rattraper la soirée perdue sur les deux jours suivants. J’ai appris plus tard que la discipline est également importante dans la pratique du trading lui-même, et non dans son seul apprentissage. J’y ai consacré environ un mois, avant d’avoir assez d’assurance pour me lancer dans la création d’un compte de démo.

Mes premiers pas en tant que trader

J’ai commencé avec plus de pertes que de gains, comme tout le monde, mais d’après ce que j’ai lu, les premières semaines de trading indiquent si oui ou non on est fait pour cette pratique. Le secret, c’est de persévérer, et savoir prendre assez de recul sur nos erreurs pour améliorer notre stratégie. Mon erreur était de lancer des ordres d’achats sur des actions sans être totalement sûre de mes décisions.

Aussi, je ne lance un trade qu’après avoir bien évalué la question, et si oui ou non le jeu en vaut la chandelle. Cela m’a pris plusieurs mois pour perfectionner ma stratégie de trading, et maintenant j’ai trouvé l’équilibre parfait pour celle-ci.

Chaque trader possède la « formule » qui lui correspond, mais moi, celle qui me convient le mieux, c’est le day trading, où les ordres ne durent pas plus de quelques jours. Je me fixe des objectifs hebdomadaires, et une fois que j’ai atteint ceux-ci, même en milieu de semaine, je peux attendre jusqu’au lundi suivant avant de revenir sur les marchés, ce qui est un des avantages quand on travaille à son compte.